Sonde lambda : de quoi s’agit-il?

En 1976, l’entreprise Volvo met au point la sonde lambda et révolutionne ainsi le contrôle des émissions en automobile. Mais de quoi s’agit-il exactement?

La sonde lambda, aussi appelée sonde à oxygène, est un capteur destiné à mesurer le taux d’oxygène d’un gaz. Initialement développée pour le secteur de l’automobile, la sonde à oxygène est aujourd’hui utilisée dans l’industrie céramique (terre cuite, céramique, fine, etc.) et les laboratoires de recherche.

Fonctionnement

La sonde à oxygène fonctionne par comparaison. En effet, elle compare les pressions partielles d’oxygène de deux milieux gazeux séparés. Pour rendre cette comparaison possible, il est nécessaire d’alimenter la sonde à oxygène avec un gaz dont on connaît la teneur en oxygène, on appelle ce gaz l’air de référence.

Installation

Il est important de placer la sonde le plus près possible de la charge afin qu’une mesure précise de la température et de l’atmosphère soit possible. Notez que vous pouvez améliorer vos mesures en plaçant la sonde à proximité d’une turbine. Par contre, placée trop proche d’une source de chaleur, comme un four, la sonde lambda ne pourra pas réaliser des mesures de température correctement.

Sur les voitures, la sonde à oxygène est généralement placée sur le pot d’échappement des voitures, entre le collecteur d’échappement et le pot catalytique,

Modèles

Il existe différents modèles de sonde à oxygène. Les sondes peuvent varier en termes de diamètre, longueur, températures maximum et minimum d’utilisation.

Les sondes lambda seront également différentes selon leur domaine d’application : automobile, industrie céramique, laboratoire, fours industriels et boilers n’utilisent pas les mêmes sondes à oxygène.

Avantages

En automobile, la sonde lambda permet de contrôler la teneur en oxygène des gaz brûlés par le véhicule. Les mesures obtenues permettent de déterminer la proportion du mélange air-carburant pour laquelle l’efficacité du moteur sera optimale.

En poterie, par contre, la sonde à oxygène permettra de réaliser des économies de combustibles, obtenir des couleurs d’émaillage fiables et reproductibles ainsi que de réduire la pollution de l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.