Psychologie et adolescence: les questions fréquentes

Le passage de l’enfance à l’âge adulte ne se réalise généralement pas sans mal… En proie aux doutes, aux changements, l’adolescent bouleverse les codes pré-établis. Il a soif de nouveautés, d’expériences, et envisage sa famille comme un obstacle, une barrière à celles-ci. La difficulté de cette période de vie est appréhendée de façon variable selon les sujets. Si, pour certains, l’adolescence est assimilable à des petites turbulences sans conséquence, pour d’autres, il convient davantage de parler de véritable séisme! Enfants, parents: l’adolescence chamboule petits et grands. 

Bouleversement familial

Si cette étape perturbe l’adulte en devenir, les parents n’en sortent, eux non plus, pas toujours indemnes. Il est en effet parfois compliqué pour ces derniers d’accepter cette nouvelle distance établie entre leur ancien bébé et eux-même. Car s’il est une constante à quasi tous les adolescents, c’est bien leur besoin de s’écarter du cocon familial pour découvrir de nouveaux repères, se créer de nouvelles habitudes.

Les changements d’humeur et d’envies participent également à brouiller tout ce que vous pensiez connaître de votre progéniture. Votre enfant change et il vous faut l’accepter.

Il est également possible qu’il tente de transgresser les règles et limites qui lui étaient fixées, jugeant désormais celles-ci obsolètes. À vous d’en établir de nouvelles sans être trop peu ou trop laxiste. Un nouvel équilibre est à trouver.

Un problème?

Nombreux sont les parents qui se remettent en question à l’occasion de la crise d’adolescence de leurs enfants. « Qu’ai-je fait de mal? », « est-ce normal? », « comment dois-je réagir? », « dois-je plus ou moins l’encadrer? » sont quelques-unes des questions fréquemment posées. D’autres se demandent également, impuissants, s’il ne serait pas préférable de faire appel à une aide extérieure, entendez un psychologue.

Sachez avant toute chose qu’il est normal que votre enfant, qui est occupé à se créer une nouvelle identité, à se chercher, modifie son comportement. Néanmoins, si les changements sont trop brutaux, trop extrêmes, ou encore si la transition s’éternise, il peut être utile de se tourner vers un psychologue pour adolescent. Courage! 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.