Panic Room: plus limitées aux habitations des célébrités

Rita Ora, traumatisée des suites d’un cambriolage, a craqué pour une panic room de 25.000$. Kim Kardashian s’est montrée plus exigeante en optant pour un modèle nettement plus onéreux (100.000$). Mark Zuckerberg, soucieux de sa propre sécurité et de celle de sa famille, n’y a pas résisté non plus alors que George et Amal Clooney ont choisi d’en installer une au sein de leur manoir anglais. Même la Maison Blanche possède la sienne. La Panic Room: un caprice de star? Pas si sûr… 

Si le concept ne cesse de se développer, la popularité de la Panic Room a grimpé en flèche en 2002. La raison? La sortie du film éponyme réalisé par David Fincher, mettant en scène Jodie Foster et Kristen Stewart.

Un fois mise en lumière, la Panic Room n’a alors plus tardé avant de se frayer un chemin au sein des maisons des plus fortunés. Stars du petit ou du grand écran, stars de la chanson, personnalités politiques ou personnages influents: aucune de ces catégories n’y échappe.

La Panic Room, prisée des ménages plus que prospères, tend toutefois désormais à élargir ses horizons.

Une mesure de sécurité (presque) comme une autre

En effet, de plus en plus nombreux sont les ménages traditionnels qui y recourent. Alors que l’alarme de sécurité ne suffit plus toujours à éloigner les malfrats et que les statistiques en matière de cambriolage ne cessent de grimper, la Panic Room se pose en alternative.

Si son coût demeure important, reste qu’elle garantit toutefois une certaine tranquillité d’esprit, qui, pour certains d’entre-nous, n’a pas de prix!

Les personnalités publiques, Monsieur et Madame Tout-le-Monde, mais pas que… Les entreprises et commerces en sont également friands. Depuis de nombreuses années dans les banques et bijouteries de luxe, on les retrouve depuis peu également dans les commerces traditionnels.

Une Panic Room pour toutes les bourses

Si les stars n’hésitent pas à mettre la main au portefeuille, sachez qu’il est presque une Panic Room pour tous les budgets. De la plus petite à la plus grande, de la plus classique à la plus sophistiquée, reste à choisir! Et si vous vous laissiez également convaincre?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.