1er mars 2018: hausse des primes à la rénovation en Wallonie

En ce premier jour du mois de mars 2018, nombreux sont les changements pour le citoyen belge. Le prix du timbre augmente, de nouvelles règles de circulation pour les autocars et autobus entrent en vigueur, une nouvelle phase de régularisation pour les armes à feu non déclarées est lancée, mais aussi et surtout, les primes à l’amélioration des performances énergétiques et à la rénovation augmentent en Wallonie. Attardons-nous davantage sur ce dernier point dans les quelques lignes qui vont suivre…

Si vous projetiez de réaliser l’un ou l’autre travaux de rénovation au sein de votre habitation, voilà qui devrait vous ravir: à compter d’aujourd’hui, 1er mars 2018, une douzaine de primes à la rénovation et à l’amélioration des performances énergétiques augmente. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’augmentation est significative puisque certains montants ont doublé, triplé, voire quadruplé!

Les primes concernées

Les primes à la rénovation et à l’amélioration des performances énergétiques touchées sont:

  • L’isolation de la toiture:
    • Isolation du toit réalisée par un particulier: 200€ hier -> 900€ aujourd’hui;
    • Isolation du toit réalisée par un professionnel: 500€ hier -> 2.250€ aujourd’hui;
  • L’isolation des murs:
    • Isolation des murs par l’intérieur: 800€ hier -> 1.800€ aujourd’hui;
    • Isolation des murs par la coulisse: 600€ hier -> 900€ aujourd’hui;
    • Isolation des murs par l’extérieur: 1.200€ hier -> 3.750€ aujourd’hui;
  • L’isolation des sols par la cave ou par la dalle: 800€ hier -> 1.500€ aujourd’hui;
  • Remplacement des châssis: 600€ hier -> 1.600€ aujourd’hui;
  • Remise en conformité de l’installation électrique: 300€ hier -> 400€ aujourd’hui;
  • Installation d’une pompe à chaleur:
    • Installation d’une pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire: 400€ hier -> 750€ aujourd’hui;
    • Installation d’une pompe à chaleur pour chauffage et combiné: 800€ hier -> 1.500€ aujourd’hui;
  • Installation d’une chaudière biomasse: 800€ hier -> 1.750€ aujourd’hui;
  • Remplacement de la toiture: 800€ hier -> 1.800€ aujourd’hui;
  • Assèchement des murs:
    • Pour cause d’infiltration: 800€ hier -> 1.500€ aujourd’hui;
    • Pour cause d’humidité ascensionnelle: 400€ hier -> 900€ aujourd’hui;
  • Renforcement ou reconstruction des murs instables: 800€ hier -> 2.400€ aujourd’hui;
  • Remplacement de support (hourdis, gîtage, etc.): 800€ hier -> 1.500€ aujourd’hui;
  • Réalisation d’un audit énergétique: 200€ hier -> 220€ aujourd’hui.

Des primes trop peu sollicitées

La raison de telles augmentations? Jean-Luc Crucke, ministre wallon de l’Énergie et du Budget, et Valérie de Bue, ministre wallonne du Logement, estiment que les primes précédentes étaient trop peu sollicitées en raison de problèmes de « communication » et de « faiblesse des montants au regard de la complexité de la procédure ».

En augmentant le montant des primes, les deux ministres espèrent logiquement pouvoir constater un regain d’intérêt pour celles-ci. L’année dernière, sur les 33 millions d’euros débloqués à cet effet, seuls 19 avaient été octroyés par le gouvernement régional.

Si vous aviez comme projet de faire réaliser l’isolation de votre toiture à Liège ou encore d’opter pour une chaudière biomasse, voilà qui devrait vous donner le sourire… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.