Gros plan sur les maladies de l’œil les plus fréquentes

Nous la considérons comme due, il n’en est pourtant rien. La vue, avec l’ouïe, le goût, le toucher et l’odorat, constituent nos cinq sens. Nos yeux sont donc de précieux outils, sans lesquels nous nous trouvons rapidement démunis. Reste que, comme chaque partie du corps humain, ils peuvent être soumis à l’une ou l’autre affection. Dans les quelques lignes qui vont suivre, attardons-nous à définir les 3 maladies de l’œil les plus fréquentes. Découvrons-en les différents impacts et les possibles traitements.

La cataracte

La cataracte s’attaque au cristallin, la lentille transparente permettant à l’œil d’entre-autre s’adapter aux distances. Puisque le cristallin est, comme notre corps, naturellement amené à vieillir, la cataracte affecte généralement les personnes âgées de plus de 60 ans. Néanmoins, elle peut être la conséquence d’un traumatisme oculaire ou encore être induite par l’utilisation régulière de corticoïdes. Indolore, la cataracte peut être héréditaire et toucher un ou plusieurs yeux. Elle brouille, voile et obscurcit la vue. Pour venir à bout d’une cataracte handicapante, il convient de subir une intervention chirurgicale sous anesthésie locale consistant à extraire le noyau atteint pour le remplacer par un implant.

Le glaucome

Le glaucome résulte de la destruction des fibres du nerf optique. 1% des plus de 40 ans en sont affectés. La dangerosité du glaucome réside dans le fait qu’il n’est aucun symptôme alertant de sa progression. Le glaucome est irréversible et, s’il n’est pas traité, peut causer la cécité. Les personnes atteintes de glaucome voient progressivement leur vision diminuer.

La DMLA

La DMLA ou dégénérescence maculaire liée à l’âge correspond à la détérioration de la macula. La macula est également appelée « tâche jaune » et est située tout au fond de l’œil, derrière la rétine. La DMLA touche principalement les personnes âgées de 55 ans et plus. Les fumeurs, les personnes atteintes d’hypertension et présentant du cholestérol ont plus de chance de souffrir d’une dégénérescence maculaire liée à l’âge. La DMLA se caractérise par une perte progressive de la vision centrale. Puisque la vision périphérique reste intacte, la DMLA ne cause pas de cécité totale. En outre, si un oeil est affecté, l’autre peut toutefois demeure intact.

Vous éprouvez des problèmes de vision? Ne laissez pas les choses s’empirer: consultez un ophtalmologue à Malmedy ou ailleurs sans plus attendre!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.