3 critères d’une maison basse énergie

Les entreprises de construction ne construisent plus que des maisons basses énergies. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement ? Quelles sont les choses auxquelles il faut faire attention ? Voici quelques points clés qu’il ne faut pas négliger. 

Maison basse énergie

La consommation en énergie dépend de la façon dont la maison est construite, isolée, son exposition, sa localisation, … Le but est en tout cas d’arriver à une habitation optimalement isolée, qui diminue sa consommation d’énergie en la produisant elle-même. Il n’y a pas de critères ou de normes précises à respecter mais quelques points sont tout de même à prendre en compte. Acheter une maison à Spa qui a été conçue pour être écologique est une idée qu’il ne faut pas négliger. Il faut savoir qu’avoir une maison basse énergie peut engendrer un coût de base mais les factures, elles, seront revues à la baisse.

L’isolation

Pas de maison basse énergie sans isolation. C’est la première chose à laquelle il faut prêter attention. L’isolation permet de protéger la maison du froid en hiver et du chaud en été.

  • Isolation du toit : une toiture mal isolée peut engendrer 30% de perte de chaleur. En sachant cela, il vaut mieux faire attention et veiller à choisir les bons matériaux par rapport à l’inclinaison de la toiture.
  • Isolation du sol : contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est possible d’isoler le sol d’une maison déjà construite. Un sol non isolé qui a une température de 10°C voit sa température doublée lorsqu’il est isolé avec les bons matériaux.
  • Isolation des fenêtres : les fenêtres mal isolées, elles aussi, font perdre beaucoup de chaleur à la maison. Pour certains cas, ça va jusqu’à 40% de perte ! Pour éviter cela, il faut opter pour un bon matériau de châssis et un joint hermétique.

Le chauffage

Il existe plusieurs solutions pour se chauffer : la pompe à chaleur, la chaudière à mazout, au gaz, … Cependant, si on veut faire attention à sa consommation, il vaut mieux éviter de se chauffer à l’électricité. En effet, elle est très énergivore, donc ni économique, ni écologique !

Notre conseil serait d’utiliser une chaudière à condensation, que vous pouvez installer sur votre système au gaz ou au mazout. Celle-ci permet de produire beaucoup de chaleur sans utiliser beaucoup d’énergie.

La ventilation

Toute cette isolation et cette conservation de chaleur peuvent provoquer une odeur de renfermé. Aérer les pièces en ouvrant grand les fenêtres annulerait tous vos efforts de réduction de consommation. Pour résoudre ce problème, la ventilation est plus que conseillée. Elle se chargera de changer l’air de la pièce avec de l’air naturel. Le système de ventilation prendra soin de capter la chaleur de l’air extérieur, pour éviter de refroidir l’intérieur de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.